Les Questions En Entretien De Traction Lloyd

Centre de vue narratif

Il faut souligner que le rythme, la structure rythmique de la composition sont la base de la langue d'art de Dionisiya que rapproche son art de la musique. D'autres éléments du style plein de force – la couleur et ses rapports, le plastique des formes et les lignes – ont la signification auxiliaire. Dans la construction rythmique de Dionisiya chaque élément intensifie l'action d'autres et le son de tout l'ensemble. Selon la perfection rythmique, qui surpasse loin la peinture byzantine, on peut aligner Dionisiya avec les plus grands maîtres de l'art mondial particulièrement oriental, dans qui on accordait à l'ordre rythmique des oeuvres une grande attention.

L'effort créé se décharge et s'éteint dans les icônes ultérieures du grade. Ensuite il y a des apôtres Pierre et Pavel en conséquence exprimant la foi et l'idée-connaissance. Des dionysies souligne, pour ainsi dire, le caractère "personnel" de la foi, sa tendance "à l'intérieur" de la personne, l'influence sur son âme, son caractère non indépendant. Foi en la représentation de Dionisiya semble clair, mais nécessaire pour de non fortes natures. Une telle compréhension de l'image découle de sa construction colorée et rythmique (la couleur clair, facile, on peut dire, fané; la comparaison avec la saturation colorée et le dynamisme de Spasa montre le caractère soumis de l'image de Pierre et la ligne correspondante, par le symbole de qui il est). Indicatif pour la compréhension des accents il y avoir être une comparaison avec l'Ouest catholique, où la foi se produisait la force constructif, la société.

L'emprunt des accueils formels du canon sans idées étant dans leur base ne peut pas servir du fondement de l'oeuvre. D'autre part, le parcours au canon non seulement ne gêne pas individuel l'oeuvre, mais au contraire, seulement le développement du canon donne la possibilité de l'autoexpression libre et intelligente.